Vous souhaitez cultiver des plantes dans une jardinière mais trouvez que le terreau coûte trop cher pour remplir le fond de votre jardinière ? il y a de nombreux éléments que vous pouvez mettre au fond d’une jardinière et qui contribueront à la bonne expansion de vos plants. Nous vous disons tout ce qu’il y a à savoir sur ce que vous pouvez mettre au fond d’une jardinière.

 

Comment remplir sa jardinière ?

Avant de remplir votre jardinière, vous devez savoir quelle quantité de terre il faut à votre plante pour pousser. En général, vous aurez à remplir les 1/4 à 1/3 du fond de la jardinière. Lorsque vous achetez des graines, il est généralement notifié sur le paquet, la profondeur à laquelle les racines de la plante devront être enfouies. Vous aurez besoin d’au moins cette quantité de terre pour que votre plante puisse se développer.

Outre l’avantage évident d’effectuer des économies sur le terreau, l’utilisation d’un matériau de remplissage présente d’autres bénéfices. Les matériaux légers peuvent réduire le poids total de votre jardinière puisqu’ils sont plus légers que la terre. La jardinière sera toujours lourde certes mais pas autant que si vous la remplissiez entièrement de terre.

Le matériau de remplissage facilite également le drainage. Il est important d’apporter le bon niveau d’arrosage pour que le drainage puisse se faire de manière optimale. En effet, si vous avez tendance à trop arroser votre plante, elle risque de pourrir. Si elle se trouve à l’extérieur et qu’il pleut abondamment, ses racines pourraient être atteintes et pourrir.

En choisissant un matériau, assurez-vous qu’il permette le drainage. Si votre jardinière n’a initialement pas de trous de drainage, il est recommandé d’en créer quelques-uns. Il vous suffira de percer quelques trous dans le fond de la jardinière. Si vous craignez les fissures, ajoutez quelques morceaux de ruban adhésif d’artiste ou de peintre aux endroits où se trouveront les trous.

Pour une jardinière en argile, utilisez une mèche de maçonnerie. Commencez par 0,5 cm et allez jusqu’à 1 cm. Si vous percez un trou trop grand en une seule fois, vous risquez de fissurer l’argile. Il vous faudra au moins 4 trous de drainage. Si vous avez une grande jardinière, allez jusqu’à 6 trous.

 

Que mettre au fond de la jardinière ?

Les matériaux légers

Les matériaux légers sont idéaux si vous voulez réduire le poids de votre jardinière. Si vous prévoyez de la déplacer d’une zone à l’autre ou d’un intérieur à un autre, réduire le poids est une bonne idée.

Les articles destinés à la poubelle peuvent être utilisés dans votre jardinière. Assurez-vous simplement qu’ils sont d’abord propres. Vous ne voulez effectivement pas intégrer des particules de nourriture dans votre jardinière. Cela pourrait provoquer des bactéries, des moisissures, des mauvaises odeurs et des parasites.

 

Les articles recyclés

Quelques exemples de matériaux recyclés que vous pourriez combiner au fond de votre jardinière sont :

  • des boîtes d’œufs ;
  • des récipients de lait ;
  • des boîtes de conserve ;
  • des bouteilles de 2 litres ;
  • de la mousse et des matériaux d’emballage ;
  • des canettes de soda écrasées (à rincer avant de les écraser) ;
  • des récipients en plastique avec couvercle ou tournés à l’envers.

 

Les éléments naturels

Les éléments naturels peuvent également être utilisés dans votre jardinière. Sachez qu’ils se décomposent avec le temps. Ce n’est pas dangereux pour la plante mais ils se tassent au fur et à mesure qu’ils se décomposent. Ils constituent une bonne option pour des plantations saisonnières ou pour un rempotage éventuel. Les éléments naturels pour du remplissage comprennent :

  • des feuilles ;
  • des pommes de pin ;
  • de la mousse de tourbe ;
  • des fibres de noix de coco ;
  • des brindilles et des branches;
  • des copeaux de bois ou du paillis.

 

Des objets divers

Certaines catégories d’objets peuvent également faire office de matériaux de remplissage au fond d’une jardinière. Ce sont entre autres :

  • des œufs de Pâques en plastique ;
  • des pots en métal tournés à l’envers ;
  • un petit pot de fleurs tourné à l’envers ;
  • des boules d’argile (vendues comme support sans terre) ;
  • des tasses ou bols en plastique ou en céramique tournés à l’envers.

 

Les matériaux lourds

Si vous ne voyez pas d’inconvénient à ce que le bac soit lourd, ou même si vous préférez qu’il le soit pour réduire le risque de basculement, vous pouvez utiliser des matériaux de remplissage plus lourds. Ceux-ci ont l’avantage de ne pas se tasser et de ne pas se dégrader avec le temps. Il s’agit donc d’une bonne solution permanente. Les matériaux de remplissage lourds comprennent :

  • de grosses pierres ;
  • des bâtons ou rondins de bois ;
  • de la céramique ou du ciment cassé ;
  • du sable (peut être compacté et mélangé à la terre) ;
  • des roches (gravier et roches de taille petite à moyenne).

 

Quelques conseils pour bien remplir votre jardinière

Lorsque vous intégrez ces matériaux dans votre jardinière, assurez-vous qu’ils ne réagiront pas négativement avec le sol ou votre plante. Évitez les articles contenant des produits chimiques ou des colorants qui pourraient pénétrer dans le sol. Évitez surtout les articles qui peuvent introduire des bactéries ou qui se biodégradent très rapidement.

Il est tout autant important de veiller à ce que le matériau permette un bon drainage. Si vous utilisez un objet comme un pot ou un bol, assurez-vous qu’il soit retourné afin qu’il ne recueille pas de l’eau. L’utilisation d’objets qui retiennent l’eau peut provoquer la pourriture des racines et de votre plante ou encore l’apparition de bactéries dues à la stagnation de l’eau.

En mélangeant les matériaux, vous pourriez créer un meilleur remplissage. Une astuce est de mélanger de petits éléments comme le gravier avec de plus gros éléments comme les grosses pierres ou les parpaings. Cela aidera à créer une couche uniforme pour que le sol reste en place.

Certaines personnes optent également pour l’utilisation d’un tissu d’aménagement pour s’assurer d’avoir une couche supplémentaire de protection. Cela vous donnera la certitude que votre terre ne tombera pas dans le matériau de remplissage.

 

 

Que vous souhaitiez utiliser de petites jardinières ou des plus grandes, les matériaux de remplissage représentent une option aux nombreux avantages. Déterminez vos besoins en matière de poids pour la jardinière et remplissez-la conformément aux conseils énumérés plus haut.