Réaliser un potager urbain est une pratique à laquelle s’intéressent de plus en plus de citadins. Il s’agit d’un moyen idéal de disposer d’un petit jardin sur votre balcon ou votre terrasse pour cultiver différentes plantes selon votre préférence. Cependant, pour la réussite de votre potager en ville, il est nécessaire de connaître quelques astuces.

Le choix de l’endroit

Trouver l’endroit parfait pour réaliser son potager en ville reste un souci pour bon nombre de personnes qui souhaitent se lancer dans cette aventure. L’idéal est d’éviter des endroits qui risqueraient d’exposer vos plantes aux particules polluantes. En tenant compte de cet aspect, le meilleur emplacement pour créer votre potager urbain serait le balcon ou le rebord de fenêtre qui tombe sur la cour.

Si vous ne disposez que d’un espace exposé aux particules polluantes, il faudra alors planter une haie assez haute. Celle-ci servira à protéger votre jardin. Un autre point à considérer avant de choisir l’endroit idéal pour votre jardin en ville concerne la durée d’exposition au soleil. En effet, certaines plantes ont besoin d’être exposées au soleil pendant un temps important, comparé à d’autres.

Comment réaliser un potager urbain ?

Le matériel à utiliser

Le terreau est l’un des deux éléments de départ à avoir lorsque vous souhaitez réaliser un potager urbain. Selon votre préférence, vous pouvez opter pour un terreau biologique ou un terreau à légumes renfermant une grande teneur en matière nutritive. Le second matériel de départ concerne le contenant du jardin.

Dans cette catégorie, on retrouve les pots, les bacs, la jardinière, etc. Il faut noter que le choix de ces accessoires se fera en fonction du type d’espèces que vous souhaitez cultiver dans votre potager. En réalité, le développement de certaines plantes nécessite une surface et un volume de profondeur plus grands. Ce choix dépendra également de la superficie de votre balcon ou terrasse.

Pour réaliser votre jardin potager, vous avez aussi besoin de plants et de semences. En plus de ceux-ci, il sera indispensable de disposer de quelques outils de jardinage. Ainsi, vous pourrez avoir besoin d’un arrosoir, d’un transplantoir ou encore d’une bêche. Il sera également nécessaire de disposer de soucoupes pour pouvoir récupérer l’eau sous les pots.

Le choix des plantes

Le choix des plantes à mettre dans votre potager urbain va dépendre d’un certain nombre de paramètres. En effet, d’abord, il faut tenir compte de l’espace dont vous disposez dans votre potager urbain. La décoration du balcon et son orientation doivent également être prises en considération avant de choisir les végétaux à semer dans votre potager.

En plus de ces différents critères, vous devez absolument choisir vos plantes selon vos goûts et vos besoins. Si vous disposez d’un grand balcon, vous pouvez alors opter pour la plantation de petits arbres fruitiers tels que les fraisiers, les framboisiers ou encore les groseilliers. Il existe aussi des plantes simples à cultiver et favorables à la culture en pot.

C’est le cas des plantes aromatiques qui se déclinent en plusieurs espèces. On peut citer, entre autres, le persil, la ciboulette, le thym, la menthe poivrée, etc. Par ailleurs, si vous disposez de bacs de grande taille, alors cultiver des pommes de terre et des carottes sera le meilleur choix pour votre potager urbain. En revanche, les plantes telles que poivrons, tomates, concombres, laitues ou encore cornichons sont idéales pour les bacs de taille moyenne.